Livres

82310948_2014071845391356_727534075161608192_o

DÉSORMAIS, MA DEMEURE

Recherche-création | Éditions Triptyque | février 2020

178 pages | ISBN : 978-2-89801-044-6

Résumé de l’éditeur : Héritier d’Ann Cvetkovich et de Gloria Anzaldúa, « Désormais, ma demeure » est un texte libre et libéré à propos de la dépression, dans lequel se contaminent magnifiquement la poésie en prose, l’essai littéraire, le récit de soi et la photographie. L’écriture de Nicholas Dawson transforme les mots et les images en outils de transmission puissants et pousse les genres littéraires et artistiques jusqu’à leurs ultimes retranchements. « Si les formes de la vie courante ne parviennent pas à nous rendre sensibles aux souffrances indicibles qui mènent à la volonté de s’ôter la vie », écrit l’auteur, « peut-être que les formes de l’art réussissent, quant à elles, à donner une voix, à travers nos récits, à celles et ceux qui ont péri avant nous ». Désormais, ma demeure est l’un de ces livres d’exception qui affirment la toute-puissance de la littérature.

 

 

 

ANIMITAS

Roman | Éditions La Mèche | septembre 2017

272 pages | ISBN : 9782897070557

Résumé de l’éditeur : « Animitas raconte l’histoire d’un enfant chilien, de ses parents, de son frère et de sa sœur, partis de Valparaíso pour la rue Ontario. La douleur de l’exil reste cependant palpable chez chacun, en particulier pour la mère qui retournera au Chili et bousculera par le fait même la vie de tous ceux restés derrière. Plusieurs années plus tard, le narrateur se rendra à son tour au Chili pour y accomplir une forme de pèlerinage afin de faire la paix avec sa mère et lui-même. Quelque part entre les univers de Dany Laferrière et d’Élise Turcotte, Animitas donne à lire une écriture émouvante et un récit inoubliable. »

 

 

 

LA DÉPOSITION DES CHEMINS

Recueil de poésie | Éditions La Peuplade | juin 2010

74 pages | ISBN : 978-2-923530

Résumé de l’éditeur : « La déposition des chemins est le récit poétique d’un exil dans lequel le narrateur s’adresse, de manière absolument touchante, à un être cher, vivant dans un pays du Sud. Ce livre se penche sur les rapports aux lieux d’origine et d’accueil, à la langue maternelle et apprise et aux répercussions de ces relations sur l’identité. Ce texte poétique narratif, d’une grande fluidité, se veut un chemin menant à une certaine réconciliation avec l’état d’exil, tant sur le plan de la forme que dans le corps du poème. Des vers en espagnol ponctuent ce magnifique texte de Nicholas Dawson. »